Nos conseils

Info 3 min

Le click and collect pour booster votre activité

click and collect : google maps destination
Share on facebook
Share on linkedin
Share on email

Les Français ont pris l’habitude ces derniers mois de consommer et d’acheter en click and collect (retrait en ligne). Nombreux sont ceux qui n’abandonnent pas cette pratique à la suite des réouvertures de magasins. Le retrait de commandes passées au téléphone ou en ligne en magasin a toujours de beaux jours devant lui. Sur le long-terme, cela peut signifier l’acquisition d’une nouvelle clientèle, la fidélisation de votre clientèle actuelle et davantage de visibilité. Comment adopter ce système, plus pratique que la livraison à domicile ? 

N.B. Le gouvernement met en place des solutions pour vous aider dans vos démarches.

Fonctionnement du click and collect

Tant que vous êtes à jour sur votre stock et que vous avez une façon de communiquer avec vos clients, vous avez la possibilité de mettre en place le click and collect. Il suffit de donner  l’opportunité aux consommateurs de commander les produits qu’ils veulent retirer. Téléphone (call and collect), messenger (Facebook), messages directs (Instagram), formulaire sur votre site vitrine, e-mail… Choisissez ce qui vous paraît le plus simple pour vous, par rapport à, soit ce que vous maitrisez le plus, soit l’endroit virtuel où vos clients sont le plus présent et où vous êtes le plus actif. 

Sélectionner la solution “site vitrine” vous permet en tout cas d’en faire la promotion sur tous vos réseaux. Il vous permettra aussi de mettre en place le paiement en ligne, bien que le paiement peut toujours s’effectuer en présentiel devant votre boutique.

click and collect : ordinateur et personne passant commande avec sa carte bleue

Les marketplaces pour y mettre en vente vos produits

Les places du marché sont des lieux virtuels déjà existants où vous pouvez vendre vos produits. Cependant, leur coût reste élevé ; habituellement les frais de commission s’élèvent de 5 à 20 % sur les ventes. En contrepartie, votre visibilité sera accrue et vous devrez investir moins de temps que pour la création d’un site de e-commerce par exemple. 

Le gouvernement a mis en place un site regroupant les options qui s’offrent à vous selon le type d’entrepreneur que vous êtes et votre région. 

Il existe des plateformes de vente généralistes :

  • Cdiscount, avec accès gratuit à leur marketplace
  • Rakuten, idem
  • Solocal, idem mais avec accès à une messagerie pour communiquer avec les clients

D’autres plateformes sont consacrées à un secteur d’activité (alimentaire : Epicery, fleuriste : Sesssile ou Evoluflor) ou bien à votre région géographique (Achat-ville.com, Ma ville mon Shopping). Les restaurants et cafés peuvent s’inscrire sur le site aide-aux-restaurateurs.fr qui recense les établissements ouverts à la livraison dans toute la France. 

En ce qui concerne Saint-Dié et ses alentours, le site de l’agglomération recense, par ville, les boutiques qui livrent ou proposent le click and collect, si elles se sont inscrites (par mail)

Mise en place d’un site de e-commerce

C’est la “meilleure” solution pour mettre en avant votre marque, vos produits et pour élargir votre clientèle. Il s’agit cependant d’un investissement pécuniaire et sur le long-terme. 

Certains outils facilitent la mise en place de plateformes de e-commerce, comme Wizishop, Prestashop , Shopify ou encore Wix

Vous n’avez pas à être seul face aux possibilités qui s’offrent à vous. La Chambre de Commerce et d’Industrie ou la Chambre de métiers et de l’artisanat peuvent vous accompagner dans la démarche. Il existe également une liste des conseillers de votre région publics et privés. Et bien sûr, les joueurs de la Bonne Pioche sont là pour vous orienter si ce genre d’atouts numériques vous intéresse. 

N’oubliez pas, pour que le click and collect fonctionne particulièrement bien et que vous touchiez le plus de monde dans l’agglomération, communiquez dessus ! Réseaux sociaux, emailing, SMS… Faites savoir que votre activité se poursuit avec la même intensité.