Nos conseils

Info 2 min

Pourquoi créer un site de e-commerce ?

Colis dans caddy sur un ordinateur
Share on facebook
Share on linkedin
Share on email

Comme pour de nombreuses activités qui s’effectuaient avant majoritairement dans “la réalité”, le commerce se digitalise de plus en plus. Peu importe les raisons, il s’agit de prendre cette vérité en compte si l’on veut augmenter ses ventes. Avec la crise sanitaire, l’alternative boutique physique/e-commerce mérite qu’on prenne le temps d’y réfléchir. Voyons ici les raisons de se lancer dans l’ouverture d’un site de e-commerce.

Un site de e-commerce pour augmenter ses ventes et son chiffre d’affaires

Une logique imparable qu’on se doit de rappeler. Qui dit deuxième point de vente dit plus de ventes. Vous attirerez plus de clients, entre ceux qui vous découvrent par le biais du site, ceux qui ne consomment que de cette façon et ceux qui ont recours à l’achat en ligne pour des raisons sanitaires. 

Avec Google Ads, vous avez la possibilité de viser des clients potentiels et actuels locaux, qui se trouvent près de votre boutique. Vous pouvez aussi vous développer et, pourquoi pas, vous étendre auprès d’un public plus éloigné. Question de volonté de se développer… Mais aussi de prendre en considération l’investissement en temps et en budget supplémentaire engendré.

Plus de visibilité pour votre boutique physique

Plus de visibilité sur le web, plus de visibilité pour votre marque ! Vous pouvez alors utiliser votre site, et vos réseaux, pour promouvoir votre boutique. 

Le référencement local également, grâce à l’algorithme Google, pourra vous aider à être visible dans les résultats de recherches et sur Google Maps. D’autres fonctionnalités pourront parfaitement s’associer pour générer plus de visites réelles : click and collect, réservation en magasin…

Se libérer de la contrainte physique

Au contraire, vous souhaitez peut-être vous concentrer sur la livraison et le web plutôt que sur des visites dans votre magasin. Le site e-commerce fonctionne 24/24 : pas de jours de fermeture, pas de problème lié à un certain virus. Les commandes s’enchaînent, et il conviendra de votre côté de suivre la cadence au niveau du stock, des logiciels que vous utilisez, de la gestion des colis et de votre e-réputation. 

Derniers conseils si vous considérez sérieusement la création d’un site de e-commerce

  • Attention à la gestion du stock ! Des solutions logicielles nombreuses, parfois coûteuses, vous permettent d’être constamment et instantanément à jour sur votre site. Il convient d’associer le stock magasin au stock web pour une gestion simplifiée et synchronisée. 
  • Créez un blog associé pour promouvoir le site, l’afficher en meilleure position dans les pages de recherche, lui apporter de la crédibilité, interagir avec vos clients pour comprendre leurs attentes.
  • Travaillez le visuel de votre site et du contenu que vous y ajoutez, pour mettre en avant votre marque unique, son originalité et son message. Les sites e-commerce, il y en a à foison ! Il s’agit de se différencier de la concurrence. 
  • Mettez en valeur votre savoir-faire sur une page du site et vos partenaires/collaborateurs. Votre marque s’imprimera davantage dans l’esprit des consommateurs. Ils se souviendront de vous ; vous apparaitrez comme crédible et sérieux et vous vous différencierez de la concurrence. 
  • Partagez les avis de vos clients. Les consommateurs font davantage confiance à un site de e-commerce associé à une boutique physique, mais afficher les avis de clients est un atout qui les rassurera encore plus. Ne sélectionnez pas que les avis positifs, les internautes risqueraient de se méfier car ils sont au fait de cette technique. 
  • Utilisez les outils du web qui facilitent les analyses : questionnaires de satisfaction, sondages… Vous saurez alors ce que vos clients recherchent et comment vous améliorer !
  • Intégrez votre programme de fidélité à votre site, surtout si vous en proposiez déjà un dans votre boutique physique !

Ventes, clients, notoriété : vous pouvez amplifier tous ces leviers charnières si vous vous lancez dans le e-commerce ! N’y plongez pas tête la première pour autant. Étude de marché, simulation, estimation du budget… Vous pouvez trouver les conseils et accompagnants (publics ou privés) dont vous avez besoin, surtout en ces temps particuliers.