Nos conseils

Info 7 min

10 façons d’être plus visible sur les réseaux sociaux

Smartphone en ville avec plein de visibilité et de likes
Share on facebook
Share on linkedin
Share on email

Le web 2.0, c’est le web gratuit et accessible. Tout le monde peut produire du contenu sur internet qui sera visible par tous ceux qui passent sur la page où l’on s’exprime. Les réseaux sociaux ont décuplé cette possibilité. Il n’a jamais été plus facile de partager informations et visuels. Mais il y a un hic : c’est si facile que tout le monde le fait et il est difficile pour une entreprise de sortir du lot. Or, les réseaux sociaux bien utilisés permettent de jouer le même rôle que le référencement : rendre ses pages plus visibles et augmenter sa notoriété. 

Comment fonctionne la visibilité sur les réseaux sociaux ? 

La visibilité sur les réseaux sociaux a un nom bien particulier : la portée. C’est le nombre de personnes qui ont vu la publication d’un compte ou d’une page. Lorsque le moyen d’atteindre l’audience est “naturelle” (sans payer, sans publicité), alors la portée est organique. Elle dépend de deux facteurs : le nombre de fans et le niveau d’engagement (likes, commentaires, clics, partages). Plus ces données sont élevées, plus Facebook affichera vos publications auprès de votre audience, même ceux déjà abonnés (car oui, vos publications ne sont montrées qu’à 10-20 % de vos abonnés). 

Pour augmenter la portée organique de vos publications, la question à se poser est donc : comment engager les fans ? 

1. Travailler le visuel et miser sur la vidéo

Il est rare aujourd’hui de voir des publications sans visuel dans notre fil d’actualité. Selon une étude Cisco, 75 % du contenu circulant sur internet sont des vidéos. Et pour cause, voici le résumé par semrush des chiffres remarquables sur les vidéos :

  • La vidéo génère 1200 % plus de partages que le texte et les images combinés (Brightcove).
  • Les vidéos ont six fois plus de chance d’être retweetées que les photos et trois fois plus que les GIFs (The Core).
  • Un tweet accompagné d’une vidéo provoque 10 fois plus d’engagement sur Twitter (Hootsuite).
  • Les personnes qui visionnent une publicité vidéo intégrée “in-Stream“ sur Twitter ont 70 % plus de chance de se rappeler de la marque (Twitter).
  • Les internautes passent 5 fois plus de temps devant une vidéo Facebook que devant du contenu statique (Facebook).
  • Les vidéos natives sur Facebook ont une portée dix fois supérieure aux partages de liens YouTube (Socialbakers).
  • Une vidéo Facebook a en moyenne une portée organique 135 % plus élevée qu’une photo (Socialbakers).
  • Le taux d’engagement moyen d’une vidéo sur Facebook est de 6 %, contre 4.8 % pour un post avec photo et 3.36 % pour un post avec un lien (We Are Social).

Les images et vidéos choisies ne doivent pas être sélectionnées au hasard. Leur seule présence ne suffit pas, il faut qu’elles soient intrigantes (notamment la miniature pour la vidéo) pour donner envie à l’utilisateur de s’arrêter sur votre post. Et ensuite, il faut qu’elles soient de qualité pour l’intéresser et le captiver le temps de la durée de la vidéo, par exemple. Enfin, et c’est le plus difficile, il faut qu’elles soient engageantes pour que l’utilisateur ait envie de liker, commenter ou partager la publication. Pour cela, il faut connaître sa cible sur le bout des doigts !

  • infographie de ces infos ???

2. Générer de l’interaction grâce à votre contenu

La façon la plus directe de provoquer de l’engagement est de publier du contenu qui intéresse son audience et incite l’utilisateur à répondre ou à partager. Ce contenu est varié : une question qui suscite débat, un contenu impactant qui provient de nous ou d’une source externe, un concours… Il s’agit avant tout d’intégrer les abonnés à votre page, qu’ils se sentent remarqués et valorisés. Pour cela, misez sur l’originalité et l’authenticité. Selon le sujet de votre contenu, vous pouvez aussi viser à émouvoir les internautes, à raconter une histoire. 

Selon le blog du modérateur, voici les types de contenus qu’affectionnent les Community managers pour inciter les internautes à interagir :

  • Questions directes : 54%
  • Concours : 49%
  • Curation de contenu (partager un contenu extérieur) : 36,5%
  • Sondages : 26%
  • Partages de contenus du public ou des influenceurs : 26%
  • Newsjacksing (détourner un événement de façon humoristique) : 21%
  • Interviews de collaborateurs : 18%
  • Tutoriels : 18%
  • Jeux : 18%

Vous le comprenez, vous devez poster majoritairement du contenu qui intéresse votre cible. 

Vous devez suivre la règle des 80/20 :

  • 80% de contenu éducatif ou informatif 
  • 20% de contenu promotionnel

3. Soyez régulier

Un point qui peut paraître trivial, mais la régularité dans vos publications est une nécessité pour deux raisons. Déjà, pour fidéliser votre audience, qui aura un point de repère, saura quand s’attendre à lire vos publications. Ensuite, car les plateformes encouragent ce comportement. Elles auront plus tendance à diffuser vos posts auprès d’un plus large échantillon. 

À proscrire : des publications nombreuses sur une courte durée (quelques semaines) puis une absence prolongée (des mois)… Un internaute qui tombe sur votre compte/page sur les réseaux et voit ce type d’activité ne vous prendra pas au sérieux. 

4. Postez aux horaires opportuns 

Quels sont les meilleurs moments pour publier vos posts ? Les statistiques sont quelque peu contradictoires selon les études…

Réfléchissez plutôt en termes d’audience et de cible (comme pour toute décision) : à quel moment consulte-t-elle tel réseau social ? 

Si votre communication s’effectue en B2B, les membres de l’équipe communication des entreprises en question consulteront très régulièrement les réseaux, en journée, pendant les heures de travail.

Si votre communication est en B2C, alors adaptez-vous : avant de partir au travail ou sur les trajets, pendant les pauses en semaine, les soirs, les weekends… 

A/B testez (publiez des contenus similaires pour tester leur performance respective), observez le résultat et ajustez votre stratégie en conséquence !

Un deuxième conseil, programmez vos publications si vous le pouvez. Un planning éditorial couplé aux outils intégrés aux réseaux sociaux vous facilitera la vie, bien sûr, mais vous permettra surtout de poster aux aurores ou à des heures tardives. 

5. La magie des concours

Les concours sont un excellent moyen pour engager les internautes, gagner des abonnés et faire découvrir vos produits ou services !

Attention, privilégiez les concours qui ont du sens : une question, un quiz, un challenge (une action requise de la part des participants)… L’interaction non forcée est préférable, et plus légale, que les simples concours qui ne demandent qu’un like, un commentaire avec des tags et un partage. Incitez ce partage de la publication plus naturellement !

Pour les résultats, vous pouvez très bien élire un gagnant en se fondant sur ses talents/performances ou alors grâce au tirage au sort.  

6. Diffusez des lives

La vidéo est ce qui plait le plus aux internautes d’aujourd’hui. Plus récemment, un format s’est imposé : la vidéo en direct. Logique, les tendances marketing sont à l’authenticité et la proximité entre professionnels et clients. Ces derniers veulent avoir l’opportunité d’entrevoir l’humain derrière l’entreprise. 

De plus, alors qu’une vidéo classique ne permet pas l’interaction (en tout cas, pas directement), le live permet un échange, qui se rapproche le plus possible d’une conversation lors d’un salon ou un évènement.

Quel type de contenu proposer en live ?  

  • des behind-the-scenes (coulisses) de votre entreprise, comme on le fait souvent en story
  • échange avec un partenaire ou fournisseur 
  • visite d’un atelier / entrepôt
  • démonstration d’un produit
  • un “reportage”/”docu” lors d’un événement spécial

Peu importe sur quelle plateforme vous lancez votre live, Facebook ou Youtube, vous devez en faire la promotion en amont sur tous vos réseaux sociaux. Un live sans audience n’a pas de raison d’être.

Animer un live est difficile. Impossible de se reposer sur le montage pour dynamiser la vidéo ! Il faut à la fois être patient et à l’écoute pour que le direct ait un sens, mais aussi être suffisamment concis, énergique et enthousiaste pour maintenir l’attention des spectateurs.  

7. Réutilisez vos contenus

Faites des publications courtes qui seront consommées rapidement par les internautes. Vous pouvez ainsi diviser un contenu que vous auriez prévu pour une publication en une série de posts qui se suivent tous les jours ou bien qui sont diffusés une fois par semaine, le même jour.

Pourquoi ?

  • car les internautes n’allouent plus autant de temps aux contenus qu’ils consomment qu’avant (snack content). Faire court permettra à vos posts d’être lus/visionnés dans leur entièreté par plus de personnes,
  • pour gagner du temps : vos publications pour quelques jours ou semaines à venir seront déjà prévues et tout de même performantes.

Ainsi, au lieu de réaliser une longue infographie ou vidéo, faites plusieurs infographies sur le même sujet et découpez votre vidéo en chapitres. 

8. Mesurez la performance de vos posts pour savoir ce qui intéresse vos fans

Comment savoir quels posts plaisent ? Quel type de contenu ? Auprès de qui ? Les outils intégrés aux plateformes sociales permettent de connaître les résultats de vos publications et d’obtenir statistiques et performances chiffrées de façon claire et organisée. 

La base même de la performance : dans l’onglet Statistiques du réseau social que vous analysez, consultez régulièrement les résultats en taux d’engagement, likes, commentaires, partages, de chaque publication. Reportez-les et comparez chaque mois. 

Pratique, les performances sur Instagram sont intégrées à l’outil Facebook. 

9. S’inspirer de la concurrence

En plus de trouver l’inspiration, étudier la concurrence vous permettra de vous mettre au fait des tendances mais aussi de constater ce qui ne fonctionne pas sur un réseau social. 

Une astuce : suivez les pages de vos concurrents. Ainsi vous aurez accès aux performances de leurs pages dans les statistiques de votre page !

10. Sponsorisez selon vos objectifs

Si les conseils précédents n’ont pas eu les effets escomptés, ou bien que vous souhaitez développer plus rapidement et/ou considérablement votre audience, vous pouvez faire de la publicité sur les réseaux sociaux. 

Les types de publications sponsorisées offertes par les réseaux sociaux sont nombreux et variés. Il vous suffit ensuite d’allouer le budget optimal et de régler les bons paramètres lors de la création de votre boost ou campagne publicitaire. 

Devenir populaire sur les réseaux sociaux n’est pas aisé, surtout au lancement. D’ailleurs, c’est peut-être au lancement de vos pages que vous voudrez vous concentrer sur la portée payante. Ensuite vous travaillerez la portée organique de vos publications. Sans aucun doute, ce travail demande du temps et de l’argent chaque semaine. Mais avec les bonnes habitudes, les bons outils, ou les bonnes personnes, alimenter vos réseaux devrait s’avérer payant, peut-être même gratifiant.